Revenir au site

Virtual is the new real...

· AR - VR

"Virtual is the new real". Cette phrase, simple et efficace, était imprimée sur des autocollants durant le salon Virtuality. J'en ai évidemment récupéré un qui a trouvé une place de choix sur mon réfrigérateur, à côté d'un sticker avec le chanteur Renaud, jeune, vantant les mérites d'une radio locale, et d'un magnet affirmant "the answer to the question can people really be that stupid is always YES".

Cette affirmation mériterait réflexion, mais c'est sur la première, Virutal is the new real, que nous allons nous attarder. Les sujets tels que la réalité augmentée et la réalité virtuelle, nous amène à nous poser pas mal de questions sur l'espace que nous souhaitons leur laisser dans la vie réelle. Car il semble évident que nous allons voir ces technologies être de plus en plus présentes dans notre quotidien. Et surtout de savoir comment nous pouvons utiliser ces technologies pour le meilleur et non pas pour le pire.

Le domaine de l'éducation est en la matière particulièrement sensible : d'un côté, on ne veut pas voir nos enfants passer leurs journées devant des tablettes et des écrans bleus, et de l'autre, les technologies immersives représentent de nouvelles approches en terme d'apprentissage qu'il ne faut pas négliger.

Je lisais récemment des témoignages de professeurs américains ayant utilisé la réalité virtuelle durant leurs cours. L'idée est qu'il est parfois plus simple de voir ou d'entendre quelque chose que de se le faire expliquer, et qu'occasionnellement, les étudiants ont simplement besoin d'être "amenés" en dehors de l'environnement de la classe et projetés dans un monde immersif, où ils peuvent voir des dinosaures marcher autour d'eux ou encore vivre l'expérience d'un spectacle dans une salle de théâtre prestigieuse.

Une autre étude a été menée par l'Université de Caroline du Nord, en utilisant la vidéo à 360°. L'objectif était de mettre les étudiants en situation d'immersion au milieu de l'écosystème extrêmement varié de Caroline du Nord, grâce à une série de voyages virtuels. 750 étudiants peuvent désormais vivre cette expérience de réalité virtuelle chaque année. Ils peuvent ainsi simuler l'exploration de divers écosystèmes et interagir avec les ruisseaux, les arbres et autres habitats naturels. Cela a permis aux étudiants de visualiser beaucoup plus rapidement et facilement des concepts écologiques importants tels que la biodiversité et la conservation, au-delà des manuels de base et apprentissage basé sur la discussion.

Le projet stookee s'inscrit dans une double logique, à la fois ludique et pédagogique. Et c'est sur ce lien entre les deux que la réalité augmentée, ou la réalité virtuelle, peuvent représenter une nouvelle approche intéressante...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly